Guide d'achat de voitures de sport d'occasion

Les offres de véhicules d'occasion se multiplient de plus en plus sur Internet, même pour les voitures de sport. Pour éviter les arnaques et rationaliser votre achat, voici quelques conseils que vous pourrez suivre une fois que vous aurez vraiment décidé de vous lancer.

Définir le besoin et le budget

A noter que le marché du véhicule d'occasion peut offrir l'accès à tous types de véhicules pour un budget égal à celui de l'achat. A tarif comparable, on peut miser sur un modèle assez puissant et prestigieux. Lors de l'établissement de votre budget global, n'oubliez pas d'évaluer le prix d'achat et le coût d'utilisation. Il est donc indispensable de se renseigner sur les caractéristiques techniques du véhicule, sa puissance fiscale, sa consommation, la taille des pneus, etc. C'est à l'aide de toutes vos données que vous pourrez évaluer la prime d'assurance qui, en principe, est lié à la catégorie et à la puissance du véhicule. De plus, pour trouver un véhicule au bon prix, il est nécessaire de passer par des comparateurs en ligne.

Acheter chez un professionnel

Si vous voulez être sûr d'avoir une voiture d'occasion de qualité et irréprochable, préférez l'acheter chez un professionnel, même si le prix est un peu plus élevé. Cela vous permettra d'éviter toutes sortes d'arnaques. En fait, la plupart des constructeurs automobiles ont des labels de qualité d'occasion. Il peut même y avoir des catégories basées sur l'âge de la voiture. Il faut savoir que ces étiquettes impliquent une révision complète du véhicule accompagnée d'essais et de contrôles. En plus de cela, ces voitures d'occasion bénéficient d'une garantie commerciale de 6 à 36 mois. Dans la plupart des cas, les vendeurs proposent même une assistance et un crédit auto en cas de panne.

Ne cède pas aux bonnes paroles

Si vous n'avez pas le budget pour acheter votre véhicule de sport d'occasion dans un garage, vous pouvez l'acheter auprès d'un particulier. Cependant, ne cédez pas au bon ton du vendeur ni à l'allure joliment maquillée de la voiture. Il faut bien examiner le véhicule petit à petit, car les grosses modifications peuvent coûter très cher.

Comme pour la carrosserie, inspectez les bas de caisse, les encadrements de vitres et les joints de tôles propices à l'apparition de rouille. Vous devez vérifier chaque angle, surtout sous le soleil. Vous remarquerez peut-être que le ton n'est pas identique. A noter que des débordements de peinture au niveau des joints sont souvent le signe que la peinture a été repeinte, par exemple après un choc.

Vérifiez également soigneusement les roues pour détecter tout signe de bosses, en particulier les rebords de jante. Cela est souvent dû à une mauvaise habitude de trottoir ou à des créneaux manquants. Cependant, dans ces conditions, la carcasse du pneumatique devient de plus en plus cassante.

Laisser un commentaire