Quelles sont les étapes à suivre après l'achat d'une voiture?

Vous venez d'acquérir un magnifique Volkswagen T-Roc et vous êtes pressé de conduire votre belle sur les routes de votre région. C'est bien, mais avant de pouvoir le monter, vous devez remplir quelques documents importants. Que ce soit votre assurance, votre carte grise, nous vous dirons tout ce que vous devez savoir.

Sûr, essentiel

Qu'il s'agisse d'un véhicule provenant directement d'un concessionnaire automobile ou d'une voiture d'occasion, la première chose à faire est de choisir une bonne assurance. De plus, c'est une condition incontournable pour pouvoir circuler sur les routes françaises. Pensez donc à prévenir votre compagnie d'assurance AVANT d'acheter la voiture. A lire : comment déclarer l'achat d'un véhicule.

Sinon, ne perdez pas de temps et contactez-les immédiatement. En fournissant certains éléments contenus dans votre carte grise, votre assurance pourra vous proposer un contrat avec les garanties nécessaires pour que vous puissiez rouler l'esprit serein. Il est également possible que lorsque vous changez de voiture, vous songiez également à changer de marque d'assurance. Dans ce cas, vous devez fournir un dossier de situation du conducteur.

Obtenir un nouveau certificat d'immatriculation

Pour une voiture d'occasion, un certificat d'immatriculation valide est requis. A noter que dans le mois suivant la vente, le nouveau propriétaire pourra utiliser la voiture avec l'ancienne carte grise barrée. Cette carte grise comporte les mentions :

– Vendu le (date),
– À l'époque).
N'oubliez pas que si le certificat d'immatriculation appartient à plusieurs personnes (copropriétaires), comme un couple par exemple, tous doivent signer le document. Durant ce mois où la carte grise barrée vous permettra de circuler, profitez-en pour régulariser votre situation :

– Se rendre en préfecture ou sous-préfecture selon votre localisation,
– A la Mairie,
– Au sein d'un commissariat de quartier : une option valable pour les habitants de la capitale,
– Un prestataire : il s'occupe pour vous de toutes les démarches de légalisation. Bien sûr, vous devez mettre la main à la poche.

Quels sont les recours en cas de problème?

Lorsque vous achetez une voiture d'occasion, des surprises vous attendent parfois (pas toujours). Soit au niveau administratif, soit d'un point de vue mécanique. Sur ce dernier point, en cas de bris mécanique, il est possible de revoir votre concessionnaire. Cependant, dans des conditions bien précises.

Dans le cas où la voiture présente un vice caché et que le vendeur était au courant de la situation, il est possible d'annuler la transaction. Ou, vous pouvez exiger le remboursement des réparations nécessaires. Mais pour chacune de ces situations, vous devez être patient.

Vous devrez trouver des preuves solides qu'il y a eu un différend. Preuve qui sera présentée au tribunal par un expert qui aura au préalable examiné le véhicule. Pour éviter que la situation ne dégénère, vous pouvez tenter un règlement à l'amiable.

Laisser un commentaire