Palier de débrayage : comment reconnaître les problèmes?

Elément essentiel au fonctionnement d'un moteur, la butée d'embrayage est soumise à de fortes contraintes. Par conséquent, le kit peut montrer des signes avant-coureurs de panne avant d'être complètement hors service. L'automobiliste doit apprendre à déchiffrer ces messages envoyés par la voiture.

Dysfonctionnements possibles de la butée de débrayage

Le roulement d'embrayage change d'une voiture à l'autre. Le dispositif est généralement constitué d'une plaque support et d'un palier. Ce dernier peut s'user et devenir défectueux au bout d'un certain temps. Ensuite il faudra penser à vérifier l'état de votre butée de débrayage lors du contrôle des 5000 km. La partie qui transmet la puissance du moteur à la boîte de vitesses peut être mécanique ou hydraulique.

Dans les deux configurations, l'usure se produit après un certain nombre de kilomètres. Le problème se traduit par des bruits ou des difficultés à changer de vitesse. L'embrayage peut être douloureux si le conducteur attend la dernière minute pour entrer dans un garage.

A titre indicatif, la butée d'embrayage hydraulique fait partie du kit d'embrayage au même titre que le disque d'embrayage, le volant moteur ou le plateau de pression.

Plusieurs signes indiquent une panne d'électricité imminente

Un roulement de débrayage cliquetant devrait alerter l'automobiliste. Ce dernier doit faire attention à la raideur ou à la souplesse inhabituelle de la pédale gauche. Si le son est strident, les pièces rotatives sont à bout de souffle. Il faudra notamment vérifier l'état du roulement. Cela dit, le problème peut aussi provenir du volant.

S'il y a un problème de décrochage d'embrayage, la voiture peut refuser d'avancer. Les coups ou les bruits entendus uniquement lors du changement de vitesse suggèrent un kit de débrayage défectueux. Dans le pire des cas, la pédale reste enfoncée à fond et le véhicule s'arrête.

Cas où la réparation est possible

Si le conducteur n'attend pas trop longtemps avant d'aller voir son mécanicien pour dépanner la butée de débrayage, le problème peut être résolu rapidement. Avec une version qui présente des symptômes discrets, il suffit parfois de remplacer une ou deux pièces. L'automobiliste peut s'en occuper lui-même s'il a des connaissances de base en mécanique. Sinon, il devra consulter un spécialiste dans un garage et confier la tâche à un professionnel.

Cet expert doit faire le diagnostic. Si le véhicule est équipé d'un capteur, l'évaluation des défauts reste simplifiée. Avec la plupart des modèles de voitures actuellement disponibles sur le marché, un démontage complet de la boîte de vitesses est nécessaire. Il sera également nécessaire d'inspecter l'ensemble du système de transfert de puissance du moteur aux roues.

Situations où le remplacement est inévitable

Si la voiture s'arrête sans raison apparente, moteur tournant, il est indispensable de remplacer complètement la butée de débrayage. Ce type de problème a généralement deux causes. Si les transmissions sont en parfait état, il s'agit probablement d'un problème avec le volant moteur ou le kit d'embrayage. Dans ces deux situations, l'ajout de joints pour les pièces tournantes peut être envisagé. Cela dit, il serait préférable de changer. Certains experts recommandent des pièces d'origine ou d'occasion. Les nouveaux produits en provenance de Chine ont tendance à s'user prématurément. Même parfois, ils ne fonctionnent pas du tout après l'installation.

Laisser un commentaire